#women Instagram Photos & Videos

women - 46370923 posts

Latest Instagram Posts

  • 1 1
  • #BYRRH apéritif à la Française tonique et hygiénique à base de vin généreux et de #quinquina. 
Créé par deux frères qui vendaient des tissus, Byrrh fut à la mode jusque dans les années 60. Cet apéritif revit actuellement, grâce à l’engouement pour les marques vintage.
Visionnaire :
À coup de réclames très parlantes – sur certaines, des hommes abandonnent leurs verres vides pour gentiment « sauter » sur leurs femmes –, les ventes de Byrrh décollèrent et atteignirent leur apogée dans les années 30, avec quelque 35 millions de cols vendus. L’usine s’étalait sur 7 hectares et employait 750 personnes. Les Violet, Jacques et Simone, les petits-enfants de Simon, furent alors des patrons très sociaux, offrant congés payés, soins gratuits et semaine de 40 heures à leurs employés.
Composant :
Byrrh est composé de mistelles – des moûts de raisin additionnés d’alcool provenant de caves du Roussillon – vieillies en fûts et aromatisées avec un bouquet de plantes et d’épices. Outre le quinquina, les palais les plus fins reconnaîtront le cacao, le café, la fleur de sureau, la cannelle ou encore les écorces d’orange amère. Ce que confirme une visite aux Caves Byrrh, un musée qui accueille 70 000 visiteurs par an.
Tendance :
Dans une usine dessinée par les ateliers de Gustave Eiffel, cet apéritif vit une seconde jeunesse : « Les meilleurs barmen de New York ou d’Australie ont tous des bouteilles de Byrrh Grand Quinquina sur leurs comptoirs », assure Fernando Castello, consultant en mixologie pour Pernod.
#illustration #bartender #barman #barmen #newyork #cheers #cocktails #cocktail #art
#illustrator #illustrations #dessin #patrimoine #pernodricard #pyreneesorientales #mixology #mixologist #aperitif #vin #wine #aperitivo #vintage #byrrhgrandquinquina #cocktailbar  #instadrink #instagram #france #women #byrrh apéritif à la Française tonique et hygiénique à base de vin généreux et de #quinquina. Créé par deux frères qui vendaient des tissus, Byrrh fut à la mode jusque dans les années 60. Cet apéritif revit actuellement, grâce à l’engouement pour les marques vintage. Visionnaire : À coup de réclames très parlantes – sur certaines, des hommes abandonnent leurs verres vides pour gentiment « sauter » sur leurs femmes –, les ventes de Byrrh décollèrent et atteignirent leur apogée dans les années 30, avec quelque 35 millions de cols vendus. L’usine s’étalait sur 7 hectares et employait 750 personnes. Les Violet, Jacques et Simone, les petits-enfants de Simon, furent alors des patrons très sociaux, offrant congés payés, soins gratuits et semaine de 40 heures à leurs employés. Composant : Byrrh est composé de mistelles – des moûts de raisin additionnés d’alcool provenant de caves du Roussillon – vieillies en fûts et aromatisées avec un bouquet de plantes et d’épices. Outre le quinquina, les palais les plus fins reconnaîtront le cacao, le café, la fleur de sureau, la cannelle ou encore les écorces d’orange amère. Ce que confirme une visite aux Caves Byrrh, un musée qui accueille 70 000 visiteurs par an. Tendance : Dans une usine dessinée par les ateliers de Gustave Eiffel, cet apéritif vit une seconde jeunesse : « Les meilleurs barmen de New York ou d’Australie ont tous des bouteilles de Byrrh Grand Quinquina sur leurs comptoirs », assure Fernando Castello, consultant en mixologie pour Pernod. #illustration #bartender #barman #barmen #newyork #cheers #cocktails #cocktail #art #illustrator #illustrations #dessin #patrimoine #pernodricard #pyreneesorientales #mixology #mixologist #aperitif #vin #wine #aperitivo #vintage #byrrhgrandquinquina #cocktailbar #instadrink #instagram #france #women
  • #byrrh apéritif à la Française tonique et hygiénique à base de vin généreux et de #quinquina. Créé par deux frères qui vendaient des tissus, Byrrh fut à la mode jusque dans les années 60. Cet apéritif revit actuellement, grâce à l’engouement pour les marques vintage. Visionnaire : À coup de réclames très parlantes – sur certaines, des hommes abandonnent leurs verres vides pour gentiment « sauter » sur leurs femmes –, les ventes de Byrrh décollèrent et atteignirent leur apogée dans les années 30, avec quelque 35 millions de cols vendus. L’usine s’étalait sur 7 hectares et employait 750 personnes. Les Violet, Jacques et Simone, les petits-enfants de Simon, furent alors des patrons très sociaux, offrant congés payés, soins gratuits et semaine de 40 heures à leurs employés. Composant : Byrrh est composé de mistelles – des moûts de raisin additionnés d’alcool provenant de caves du Roussillon – vieillies en fûts et aromatisées avec un bouquet de plantes et d’épices. Outre le quinquina, les palais les plus fins reconnaîtront le cacao, le café, la fleur de sureau, la cannelle ou encore les écorces d’orange amère. Ce que confirme une visite aux Caves Byrrh, un musée qui accueille 70 000 visiteurs par an. Tendance : Dans une usine dessinée par les ateliers de Gustave Eiffel, cet apéritif vit une seconde jeunesse : « Les meilleurs barmen de New York ou d’Australie ont tous des bouteilles de Byrrh Grand Quinquina sur leurs comptoirs », assure Fernando Castello, consultant en mixologie pour Pernod. #illustration #bartender #barman #barmen #newyork #cheers #cocktails #cocktail #art #illustrator #illustrations #dessin #patrimoine #pernodricard #pyreneesorientales #mixology #mixologist #aperitif #vin #wine #aperitivo #vintage #byrrhgrandquinquina #cocktailbar #instadrink #instagram #france #women
  • 303 17